La création de la Paroisse

Un auteur local du XIXème siècle fait remonter la création de la Paroisse de Sermoise à l'an 888. Date facilement mémorisable, mais corroborée par aucun document officiel.

La simple certitude existant sur la date de cet événement est qu'il est antérieur à la création de la Paroisse de Challuy.

En effet, Challuy a été érigée en Paroisse par une charte constitutive datée de mars 903, qui précisait que cette création s'effectuait  par prélèvement de territoires des paroisses de Sermoise et Gimouille, ce qui atteste donc de leur antériorité.

En échange de cette imputation de territoire, il fut convenu alors que Challuy devrait verser "trois sous de cens annuel au curé de Sermoise..."

L'empreinte religieuse sur la commune se fait également ressentir au travers des noms de lieu-dits ou hameaux. Ainsi en est-il pour "Les Religieuses", site implanté face au point où le canal de la Jonction se sépare du canal latéral à Loire, dont le nom proviendrait, selon Soultrait rappelé par Alfred Massé dans son ouvrage sur le canton de Nevers, des religieuses de l'Abbaye de Notre-Dame de Nevers, dont la ferme était autrefois la propriété.

Quant à la Chaume des Pendus, selon les mêmes sources, elle tirerait son nom de ce que le chapître de Nevers, qui avait le droit de justice sur une partie de la ville et des environs, y possédait ses fourches patibulaires. C'est là qu'étaient exécutés les criminels condamnés en son nom.